Projet éolien de Bannes Marne après Enquête publique

Vous pouvez lire ci-après la conclusion de l’enquête publique sur le site de la Préfecture de la Marne en date de février 2022.

https://www.marne.gouv.fr/content/download/34280/213212/file/Parc%20Eolien%20de%20Bannes%20v05.pdf

On peut voir que le commissaire a donné une réponse favorable au projet.

Il est intéressant pour ceux qui ont un moment pour lire le document en entier de constater que cette conclusion suit la synthèse faite par le promoteur lui-même. Ce dernier, comme à chaque fois, reprend tous les arguments des personnes CONTRE le projet en les retournant à son avantage puis le commissaire enquêteur rédige sa conclusion.

Le commissaire enquêteur déclare alors :

« Une large majorité des habitants de la commune qui se sont exprimés durant l’enquête publique, a approuvé le projet » .

Alors que le décompte des thématiques abordées montre comme total des occurrences 59 oppositions pour 23 approbations : Les principaux reproches portaient sur les paysages, l’encerclement du village, les Marais de St Gond, la biodiversité, les vignobles, la fausse justification écologique. Est-ce un peu subjectif comme affirmation de sa part ?

Voici rappelé ici l’avis du Président de l’Association des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne en désaccord
avec le projet et qui conclut :  » Le projet du parc éolien de Bannes est incompatible avec la proximité immédiate de la
zone d’engagement du Bien UNESCO » ;
Dans son courrier adressé à Monsieur le Préfet en date du 10 novembre 2021, il contestait les faits suivants :
 L’implantation du parc éolien dans la zone d’exclusion définie par Aire d’Influence Paysagère
(AIP) ;
 L’implantation dans un paysage à fort enjeu identifié dans le SRE 2012 ;
 Le non-respect de la qualité paysagère du vignoble au vue du SRADDET GE de 2020 ;
 L’implantation du projet ne respectant pas l’éloignement des 8km du Cuesta par rapport à la
zone de très grande vigilance (document FEE) ;
 Les distances entre le vignoble et le parc éolien trop faibles ;
 La forme géométrique du parc éolien ;
 La qualification de « sans influence » sur la valeur UNESCO du parc éolien ;
 La position du parc éolien s’intercalant entre le vignoble et les parcs éoliens existants, tout en se rapprochant et venant au premier plan de ce même vignoble ;
 Les photos montages, n’exprimant pas la réalité avec des rapports d’échelle défavorables à la qualité paysagère et la perception du territoire ;
 L’étude paysagère par le manque de cohérence ; Aussi ce courrier considère les points suivants :
 Le parc éolien de Bannes est de nature à dégrader le paysage et son panorama depuis les coteaux du vignoble ;
 La non prise en compte des préconisations de la Charte portée par la FEE ;
En conclusion : Le projet du parc éolien de Bannes est incompatible avec la proximité immédiate de la
zone d’engagement du Bien UNESCO ;

Le commissaire enquêteur répond ensuite : « Les détracteurs du projet considèrent que cet espace de transition n’est pas acceptable, cette subjectivité est conditionnée par l’appréciation des distances et le niveau d’acceptabilité de l’éolien« .

Où est la subjectivité dans tout cela ?



Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.