Pas de vent, pas d’électricité éolienne(30 08 2022)

Les éoliennes françaises à l’arrêt les 3/4 du temps. Encore la preuve cet été pendant la canicule alors que les climatiseurs marchaient à plein.


 « Le 13 juillet 2022 à 12h30, les 10.000 éoliennes que compte le territoire étaient à l’arrêt et ne fournissaient pratiquement plus d’électricité au réseau, soit moins de 1,5% du total. 

Pour faire face à la demande et ne pas disjoncter, la France a importé 7.730 MW soit dix fois plus, au prix de  455 € le MWh.

La production des éoliennes est intermittente. Elle dépend du vent et non de leur gigantisme ou de leur nombre. Même en triplant celui-ci le résultat serait  quasiment identique. 

Pour faire face à une future pénurie d’électricité cet hiver,  la décision de Mme Pannier-Runacher, ministre de la transition écologique, d’accélérer le programme d’implantation d’éoliennes  est une erreur stratégique  mettant en danger la sécurité du territoire », prévient la FED cet été.

Alors comment baser sa politique énergétique sur de telles bases ?


« De plus, vouloir imposer cette  décision par des moyens réglementaires sans consulter l’Assemblée nationale et le Sénat et une faute lourde », continue la FED.

Il faut conserver le pouvoir de nos institutions et ne pas laisser croire à certains qu’on peut les contourner.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.