La méthanisation en question d’après Reporterre(2019)

Le magazine Reporterre nous explique très clairement les questions que pose la méthanisation et les doutes qui jaillissent sur cette technologie à deux échelles, une unité à la ferme ou une véritable usine. N’oubliez pas en fin d’article à les aider si vous voulez qu’ils continuent à nous informer.

reporterre.net

La méthanisation, des questions sur une usine à gaz. Notre enquête

Julie Lallouët-Geffroy (Reporterre)

3-4 minutes


Parce qu’elle garantit leurs revenus, les éleveurs qui le peuvent se laissent tenter par la production de biogaz et installent des méthaniseurs. Mais cette pratique, notamment à partir d’une certaine taille, comporte des risques pour les sols autant que pour l’avenir du monde agricole. Reporterre a mené l’enquête, dont voici les trois volets.

5 février 2019

Animaux Agriculture Énergie Agriculture et climat

1. La méthanisation, l’usine à gaz qui séduit les gros agriculteurs

  • Lire l’article ici

2. Méthanisation : un digestat bien indigeste pour les sols et les eaux

  • Lire l’article ici

3. La méthanisation risque d’accélérer la concentration des fermes

  • Lire l’article ici

… nous avons un petit service à vous demander. Chaque mois, plus d’un million de personnes font confiance au travail des journalistes de Reporterre pour se tenir informées sur l’urgence écologique. Plus de 27 000 lecteurs financent le journal par des dons, lui permettant de rester en accès libre, sans aucune publicité, et totalement indépendant. Contrairement à beaucoup d’autres médias, Reporterre n’a pas d’actionnaire ni de propriétaire milliardaire. Le journal, à but non lucratif, est libre de toute influence commerciale ou politique.

Nous avons la conviction que le bouleversement environnemental est l’enjeu principal de ce siècle. À ce titre, il nous semble que ce sujet doit être mis en avant chaque jour dans le débat public. Les articles, reportages et enquêtes que vous pouvez lire sur le site sont vitaux pour la démocratie, pour la prise de conscience écologique, et pour exiger mieux de nos dirigeants.

Nous fournissons tous nos articles gratuitement, pour tous. Nous le faisons parce que nous croyons en l’égalité de l’accès à l’information. Ainsi, davantage de personnes peuvent suivre l’actualité de l’écologie, comprendre l’impact du désastre en cours sur la population et les communautés, et s’engager. Tout le monde peut bénéficier d’un accès libre à des informations de qualité, quelle que soit sa capacité à payer pour cela.

S’il y a bien un moment pour nous soutenir, c’est maintenant. Chaque contribution, grande ou petite, renforce notre capacité à porter l’écologie au cœur de l’agenda médiatique et politique. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Si vous le pouvez, soutenez le journal avec un don mensuel. Merci.

Soutenir Reporterre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.